Sélectionner une page

La Tribu

« Ebullition »

Encre de chine sur papier

Dimension: 50 x 70 cm

« L’encas »

Encre de chine sur papier

Dimension: 50 x 70 cm

« La ballade »

Encre de chine sur papier

Dimension: 50 x 70 cm

« La marche des vénus »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 100 cm

« La terre noire »

Encre de chine sur papier

Dimension: 50 x 70 cm

« Partie de chasse »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 100 cm

« Noir ou Joyeuse »

Encre de chine sur papier

Dimension: 50 x 70 cm

« The Queen »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 50 cm

Histoire de la tribu – ma démarche artistique et son origine

La série « tribu » est  une série narrative peuplée de femmes.

À la fois rebelles et libres, une violence s’échappe de leurs manières de vivre et elles n’hésitent pas à chasser, à cuire et à manger leurs opposés masculins. La forêt, les plantes et les animaux se confondent parfois avec elles et ne font plus qu’un (Cf. Les fleurs sauvages bis).

Il s’agit à chaque fois d’une scène illustrant la vie quotidienne des femmes de la tribu. Les situations représentées à travers chaque dessin sont un mélange à la fois de violence et de légèreté. Et une dimension ludique traverse aussi la série, notamment au travers des titres donnés à mes dessins et des scènes insolites qu’ils dépeignent.

La tribu est un monde clos, un microcosme qui me permet de représenter ce monde de femmes. Ma démarche artistique n’est pas féministe pour autant. Pas de béaterie : c’est la femme entière que je désire dessiner, la femme avec sa part d’ombre et de lumière. Ce monde féminin est un monde parfois violent et n’a rien à voir avec l’image que l’on pourrait se faire de prime abord. Pas de guimauve : la femme, une fois libérée, est confrontée au problème de sa propre violence. Ce jeu entre modernité et archaïsme me permet de questionner le statut de la femme à notre époque.