Sélectionner une page

Entre rêve et réalité

« Gold »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 100 cm

Gold

Gold est le miroir symbolique de la puissance et de l’argent. À travers les éléments figurés sur le papier nous avons le tigre qui symbolise l’animosité de l’être humain face à l’obtention du pouvoir, l’armure du chevalier et sa tête de mort symbolisent les Hommes du passé se disputant les territoires, le pouvoir et l’argent, le peuple subi les contraintes des plus riches pour pouvoir survivre. Tout au long des âges l’être Humain à été confronté à l’idéologie du pouvoir et de la richesse. Cette enivrance à causé la perte de nombreuses civilisations, nous avons créé un monde civilisé et pourtant de plus en plus sauvage.
« L’âme soeur »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 100 cm

L’âme sœur

À travers cette œuvre je parle du couple dans toute sa splendeur, on peut ressentir de l’amour entre les deux personnages entrelacés mais aussi de la férocité entre la femme crocodile et le crocodile. Le squelette de droite qui détient le drapeau au visage de femme expose le visage de la femme qu’il aime. Il existe une dualité très forte entre chaque personnage que je dépeints. L’amour c’est comme un volcan car les sentiments jaillissent de l’intérieur et se consument avec le temps. L’aigle détient entre ses serres le crâne du mari et de la femme, il se rattache au symbole de la force qui maintient le couple à s’aimer jusqu’à la mort. C’est un travail parsemé de petits détails qui couvre toute la surface du papier car pour moi la vie de couple est une vie bien remplie.
« Le Diable et ses demoiselles »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 100 cm

Le Diable et ses demoiselles

Lorsque j’ai créé cette œuvre ma réflexion tournait autour de l’identité du bien et du mal, j’ai eu donc l’idée de représenter la figuration du mal par le diable et la figuration du bien par la lumière céleste. Les demoiselles sur les nuages représentent la conscience humaine, selon moi le corps humain est une carapace qui loge une âme et une conscience. Celle-ci absorbe les sentiments de mal être et de bien être à la fois. Il y a là une représentation ludique du diable envahissant le monde terrestre pendant que les demoiselles dansent au même rythme que les sentiments basculent entre les deux pôles. L’énergie du trait est omniprésente sur le blanc du papier, mon poignet m’a guidé et tout mon corps était en mouvement lors de cette création. L’esprit domine et le corps exécute les pulsions des états d’âmes.
« Nulle part »

Encre de chine sur papier

Dimension: 70 x 100 cm